LE BLOG – Le stress : Stop !

Je rencontre de plus en plus de jeunes dans mon cabinet qui arrivent en me disant : « je suis hyper stressé », « j’ai peur d’échouer », « je ne dors pas bien ». Je me rends compte, que le monde de l’entreprise empiète peu à peu sur l’univers scolaire. Peur d’échouer, exigence des enseignants, attente des parents… Nos enfants sont des cocottes minutes prêtes à exploser. Et cela dès l’école primaire pour certains. Et si les adultes essayaient d’abord eux-mêmes de se détendre pour entraîner leurs enfants vers un lâcher prise bénéfique pour eux ?

Le Stress. Tous concernés !

 

Le stress est souvent un concept vague chez les adultes comme chez les enfants, désignant un sentiment de malaise. On sait l’identifier, mais sait-on vraiment d’où il vient ? Le stress est « une réaction biologique bien réelle à une stimulation extérieure physique, psychique ou sensorielle ».  Plus précisément, c’est un réflexe qui se décompose en 3 phases : alarme, résistance, épuisement. 

Dur dur d’être un ado !! C’est l’arrivée des premières fois, l’approche de la puberté (avec les modifications physiques qui vont avec), mais aussi des examens et du passage à l’âge adulte où il est demandé d’être AUTONOME !!!!  C’est surtout une période où les émotions sont à fleur de peau… Les facteurs de stress ne manquent pas.

Malheureusement le stress est devenu de plus en plus présent dans nos sociétés. Ce stress permanent n’est pas bon pour notre état physique et moral. Il peut entrainer des difficultés de concentration, une irritabilité et des troubles du sommeil. A terme, il peut donc entraîner des troubles psychiques et physiques importants.

Le stress n’épargne personne. L’environnement familial et le contexte social en restent souvent la cause principale. Cependant, on constate un accroissement avec l’entrée à l’école. C’est le stress de la performance. Si cette tendance se manifestait plutôt vers l’âge de 15-16 ans avec les choix d’orientation scolaire, elle semble se manifester de plus en plus tôt, au collège voire au primaire. 

Le stress. Et si on en parlait sans tabou ?

 

Dans un premier temps, le simple fait de prendre conscience du stress de votre enfant va permettre de le prendre en considération et de le traiter. C’est déjà un bon départ. L’identifier et le nommer avec lui, lui permettra une première prise de conscience pour pouvoir passer à la réflexion et à l’action. Prendre le temps d’écouter votre enfant lui permettra d’exprimer sa colère et son anxiété. Parler encore et encore lui donnera une place et le sentiment d’être pris en considération. Tentez de le rassurer et encouragez-le. En tant que parents, vous trouverez les bons mots et vous avez d’ailleurs les meilleurs mots qui mettront des pansements sur leurs maux ! Bien sûr, si malgré tous vos efforts et toutes vos attentions, la situation de stress perdure, n’attendez pas qu’elle s’accentue pour demander de l’aide à un spécialiste de l’accompagnement.Lorsqu’on est stressé c’est tout notre corps qui se met en alerte. C’est un peu comme s’il nous envoyait une alerte rouge (cœur, tension musculaire et respiration s’activent). Notre corps nous envoie un message : à nous de l’entendre et de le comprendre.

Ce qu’il me semble important de communiquer à vos enfants, c’est que le stress peut être utile. Il permet de nous alerter face à une situation qui pourrait nous être dangereuse. Il est une réaction de notre organisme face à une éventuelle menace ou un enjeu ponctuel. Si on sait être à l’écoute de ce message, on pourra plus facilement l’accueillir et le comprendre.

Mais le stress nous aide aussi à nous dépasser. Je n’hésite pas lors de mes séances de coaching avec mes jeunes clients, à citer certaines célébrités ou grands joueurs de foot qui sont stressés avant de monter sur scène ou de rentrer dans des prestigieux stades.  Je leur explique alors que le stress peut être une force qui nous aide à nous surpasser !!! Waouh !!!! Et j’aime encore plus l’idée que le stress peut devenir leur meilleur ami indispensable à leur réussite et à leur dépassement de soi !

Le stress et ses solutions.  

 

Il existe cependant certaines méthodes que votre votre enfant peut utiliser pour surmonter l’inconfort que peut lui procurer le stress. Ces techniques restent toutefois très personnelles à chacun. Le plus important est de trouver celle qui lui conviendra le mieux, quitte à en essayer plusieurs et d’observer celle qui lui apporte le plus de bienfaits.

Pour se relaxer, il existe plusieurs méthodes.

  • L’hypnose: méthode de relaxation profonde qui consiste à se déconnecter progressivement du monde extérieur. Le thérapeute, par la suggestion, guide à trouver des solutions.
  • La sophrologie : technique de relaxation basée sur des exercices de respiration et de gestion de la pensée. Prendre conscience de son corps et des messages qu’il émet.
  • Le yoga : technique qui mélange la relaxation et la méditation. Travail respiratoire, musculaire, et articulaire. On trouve des professionnels formés au yoga pour les enfants. 

Les plantes : Un bon complément pour lutter contre le stress.

 

  • La phytothérapie : certaines plantes peuvent agir directement sur le stress et sur les troubles du sommeil, la fatigue passagère ou la nervosité.
  • L’homéopathie: certaines préparations peuvent être indiquées pour lutter contre le stress et l’anxiété légère.

Cependant, si le stress devient trop important chez votre enfant ou chez votre ado, n’hésitez pas à le faire accompagner par un professionnel formé sur le sujet. Il pourra l’aider à décortiquer ce qui provoque cet inconfort et pourra le guider à trouver lui-même ses solutions. On peut se sentir proche de nos enfants et pourtant certaines choses peuvent nous échapper. Vos enfants déposeront peut-être les causes de leur stress plus facilement à un professionnel qu’à la maison. En tout cas vous n’avez rien à perdre que d’essayer à condition que votre enfant en soit partie prenante… Leur offrir un espace rien qu’à eux, où ils ont la possibilité de se sentir en confiance, pour oser parler de leur stress et de leurs doutes, me parait très important.

Egalement, faire du sport pour se dépenser, pour évacuer les tensions qu’il peut ressentir avec le stress, rien de mieux ! (Nos ados en sont souvent friands alors cela tombe bien !). Cela permet de canaliser leur énergie, de penser à autre chose et de se centrer sur leur corps.

De plus, une bonne hygiène de vie passe aussi par une alimentation saine. Il est intéressant de noter, que pendant une période de stress intense, les réserves de magnésium s’épuisent et nous devenons alors plus irritables. Vous trouverez alors dans le pain complet, le chocolat noir, les bananes et les fruits secs, les ressources pour compenser donc ‘No limit’ pour ce genre d’aliment. C’est pour la bonne cause.

Pour terminer je vous inviterai aussi à mettre en place les meilleures conditions afin que vos enfants puissent passer une bonne nuit de sommeil dans les bras de Morphée… Ce dernier élément est, à mon sens, déterminant dans la résistance au stress : la qualité du sommeil de votre ado sera à privilégier. Respecter son horloge interne ramènera un peu de calme et de sérénité dans son corps.

Le coaching comme accompagnement pour la gestion du stress.

 

C’est avec ses différentes techniques et son cadre de référence que le coach va pouvoir proposer un accompagnement dans la gestion du stress. Ce travail a pour objectif d’apporter un soulagement et une distanciation face aux symptômes du stress. Ainsi les effets en seront limités. Le coach va amener son client à réfléchir sur les causes réelles de ce stress et à en identifier les symptômes. Il va l’accompagner afin qu’il cherche lui-même comment modifier sa situation. En trouvant lui-même des solutions il pourra mettre en place des stratégies de changement. Le coach va aider votre enfant à mobiliser ses ressources. Il deviendra ainsi autonome et acteur dans la gestion de son stress.

J’aime bien terminer mes articles par une citation, j’ai choisi de vous partager celle de William James : « La meilleure arme contre le stress est notre capacité à choisir une pensée plutôt qu’une autre ». 

Alors chers parents aidez vos enfants à trouver la leur afin que leur stress génère du positif « POUR ALLER DE L’ AVANT » !

En savoir plus sur le coaching d’orientation, de motivation et le coaching scolaire

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s